Skol Radio - Devenez Animateur Radio

Une Française d'Amérique du Nord


le Lundi 11 Janvier 2016 à 14:00 | Lu 146 fois


Vous vous demandez peut-être ce que j'entends par là... une française qui a émigré ou vice versa ? eh bien non ! C'est tout simplement le petit bout de femme que je suis, qui vient de Saint-Pierre et Miquelon (975), archipel de 7000 habitants, un peu perdu le long des côtes canadiennes.
Alors, étant donné que nous sommes inconnus de la majorité des français, une explication d'une petite dizaine de minutes sur mon caillou est nécessaire à chaque nouvelle rencontre...
Mais pour être breve, nous sommes français avec une grande partie de culture canadienne. La géolocalisation et l'empreinte de nos ancêtres, nous donnent un petit accent que vous avez déjà probablement détecté si l'on s'est parlé. Voilà pourquoi je vous parle d'où je viens. En gros, nous sommes autant amateurs de vin et fromage que de soda et chips au ketchup vous voyez ?. Je sais, ça fait cliché mais c'était pour que vous puissiez comprendre et l'imaginer.


"... c'est le droit qui m'a amené jusqu'ici"

Maintenant en formation à la Skolradio à Guichen, mon but est de rejoindre une radio qui saura me faire confiance. Alors pourquoi je suis ici ? Besoin d'évoluer dans ce métier et m'ouvrir à de nouveaux horizons. Et comment est arrivée la radio dans ma vie ?

De manière inattendue.

A la sortie de Terminale L, je voulais  être juge ou procureur via la maman d'une copine qui m'emmenait avec elle aux audiences ado... et quelques années plus tard me voici. Loin, bien plus loin !  Non pas que le métier de magistrat n'est pas cool mais bon... du coup j'ai trouvé plus passionnant et moins corrompu.

J'ai envie de dire que c'est le droit qui m'a amenée où je suis... parce que la fac, m'a dégouté des cours. Aucune copine, aucune relation avec les profs. Bref, à ce moment là, les études dans ma tête, ça n'est plus pour moi !


"...passionnée de voyages, de mode et d'actualités..."

Jeune, et très timide, je me retrouve donc un jour à 19 ans rapatriée chez mes parents et le lendemain devant le directeur des antennes de la station SPM1ère.

Inutile de vous décrire l'état de panique dans lequel j'étais puisque jamais de ma vie je n'avais envisagé d'être « En avant ». et en plus je n'ai rien demandé Résultat des courses, je me retrouve au poste de chroniqueuse dans un nouveau magazine télé EN DIRECT chaque vendredi soir. On a vu plus simple comme exercice. Donc en passionnée de voyage, de mode ou encore d'actualités, j'ai su conjuguer le tout et trouver des thèmes à mes interventions pour mes débuts. Mais ça ne s'arrête pas là...
- « Chloé veux tu essayer la radio ?- Chloé veux-tu animer le télethon ? -Chloé veux tu remplacer Mehdi à la pub la semaine prochaine ? Être au prompteur cet après-midi ?Faire la matinale et les soirées weekend ?» Que de missions que j'ai pris plaisir accomplir tout au long de ces 4 années, et qui m'ont permis de toucher à TOUT.
https://www.youtube.com/watch?v=KyyHe9KGKTI


"...épreuves destabilisantes mais enrichissantes."

Une Française d'Amérique du Nord

Se retrouver la plus jeune d'une grosse boîte, sans connaître les ficelles du métier, ont été des épreuves déstabilisantes mais enrichissantes. Je peux dire aujourd'hui que je suis très fière de ce que j'ai fait.

J'ai trouvé ma vocation. Un métier qui me correspond totalement.
Il est maintenant une évidence pour moi de ne pas avoir de routine dans mon travail, d'en apprendre davantage et sans cesse et surtout de prendre plaisir à faire ce que je fais chaque jour.

Le métier le plus beau du monde ? Du moins il en fait parti, c'est sûr !

Confucius a dit : « Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie » Parfois je me dis même que c'est le métier qui m'a choisi...

 




Inscription pour recevoir les prochaines dates d'inscription

Les News

Partager ce site