Skol Radio - Devenez Animateur Radio

TVR: une équipe polyvalente assure l'information locale rennaise


le Jeudi 4 Février 2016 à 19:41 | Lu 340 fois


La Skol Radio a assisté au journal TVR Soir du 3 février. Au programme : du son de l'image et du sourire. Mais surtout, de l'info locale!


Le JT

« Moi je ne travaille pas au prompteur, je n'aime pas ça »

, nous dit Vincent Simonneaux, présentateur de ce journal avec Eva Philippe-Petit. La présentatrice utilise la molette devant elle pour faire défiler le texte à l'écran qui se trouve de l'autre côté de la table.

« 30 secondes »

, annonce Eva. Une demi minute avant le lancement du journal. Une oreillette la relie en temps réel avec la régie, elle parle en regardant devant elle comme si elle s'adressait à un interlocuteur invisible. A la télévision, pas beaucoup de gestes possibles pour s'adresser à la personne qui nous fait face puisque l'image s'ajoute au son. Il faut une bonne synchronisation pour que le commentaire illustre l'image en temps réel.
En revanche des similarités sont à noter entre la radio et la télévision. Notamment le temps. Le temps est compté pour ces deux médias. Et la régie annonce aux animateurs combien de temps il leur reste. Ainsi lorsque l'interview de l'invité du soir arrive à son terme, Vincent l'indique discrètement à son invité par un signe de la main: 2 doigts coupe-faim, pour signifier qu'il faut conclure.

 

 

 

 


Une équipe tout terrain

On fait tous, tout
On filme, on monte, à l'extérieur et dans les locaux de TVR, située au 19 rue de la Quintaine à Rennes. On pose sa voix. Certains sont plus à l'aise que d'autres devant la caméra mais ce qui est certain c'est que le sujet est traité par la même personne de A à Z.
Ce mercredi soir, des thèmes aussi variés que la suppression du passage à niveaux boulevard Marbeuf, le vieux lavoir boulevard de Chézy ou le Festival Travelling ont été abordés. L'invité sur le plateau était le président de la collectivité Eau Bassin Rennais.

Et puis il y a l'astreinte. Un téléphone tourne entre les journalistes et il sonne au moins une fois par mois, parfois à 5h du matin. Dans ce cas-là, on y va! Ils ont en permanence de quoi tourner dans leur voiture au cas où ils devraient partir en urgence. Les pompiers appellent souvent.
 

TVR, une télévision mixte

Mixte peut-être, mais financée à quand même 70% par les collectivités. Les télévisions locales n'ont pas réellement trouvé leur économie. Alors elles font beaucoup de partenariats, beaucoup de petits sponsors pour survivre.
TVR, c'est une équipe de 27 personnes. Outre les pôle journalistique et le pôle production, l'organisation compte également sur une équipe de commerciaux. C'est toute équipe qui s'occupe aussi de l'administratif, du financier, et de la communication.



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Juin 2017 - 10:00 Billet d'humeur - Un technicien à Mythos

Jeudi 16 Mars 2017 - 17:36 Quand je fais mon fils de pub


Inscription pour recevoir les prochaines dates d'inscription


Partager ce site