Skol Radio - Devenez Animateur Radio

Les cancers en Bretagne


le Jeudi 21 Janvier 2016 à 09:47 | Lu 101 fois


Au cours de la dernière décénie, la Bretagne a connu une baisse de sa mortalité par cancer de -9%.
De manière plus importante chez les hommes que les femmes.


Baisse de la mortalité, mais toujours plus de cancers...

La Bretagne se situe parmi les régions en surmortalité (+8%)... Pour les femmes c'est différent, le taux de mortalité est favorable parmi les autres régions de France. (-3%) Mais l'on s'aperçoit que le cancer des poumons a fortement augmenté chez les femmes.
L'Observatoire Régional de la Santé de Bretagne confirme qu'il y a plus de cancers de nos jours, mais qu'on n'en meurt moins. Les raisons principales sont l'augmentation de la population et son vieillissement.
En effet, avec les progrès de la médecine, les gens vivent plus longtemps.
Rappelons que le taux d'incidence évolue et il dépend de notre mode de vie : tabac, alcool, alimentation et même les conséquences liées au travail, encore trop sous-estimées.

Voir rapport ORS Bretagne: http://orsbretagne.typepad.fr/CANCERS_BRETAGNE_FAITS_MARQUANTS.pdf

 


Une région coupée en deux

Si l'on résume ce que nous dit l'Agence Régionale de la Santé et divers organismes de santé, la Bretagne connaît des disparités des cancers selon ses départements.
Le site de l'ORS précise « Le cancer se développe avec l'âge, davantage chez les hommes ».

Alors pourquoi le Finistère et le Morbihan sont plus touchés que l'Ille et Vilaine et les côtes d'armor ?

En raison de sa moyenne d'âge. Les retraités sont par exemple bien plus nombreux dans l'ouest de la région. De plus, la participation au dépistage est nettement inférieure dans cette zone. Pourtant, depuis 2003, les bretons sont plus nombreux à y participer, en raison de la mise en place d'une campagne dédiée aux cancers du sein, et de la prostate notamment.
La Bretagne reste beaucoup plus participative que le reste du Pays en terme de depistage.




Inscription pour recevoir les prochaines dates d'inscription


Partager ce site