Skol Radio - Devenez Animateur Radio

La déontologie avec Julie Lallouët-Geffroy


le Lundi 25 Janvier 2016 à 18:22 | Lu 267 fois


Julie Lallouët-Geffroy, journaliste freelance, s'est déplacée dans les locaux de la SkolRadio pour former les stagiaires à la déontologie et la charte journalistique.


Journaliste radiophonique depuis plus de trois ans, aujourd'hui indépendante, Julie Lallouët-Geffroy collabore avec des publications papier et web comme pour le site de l'écologie Reporterre.net. Elle est venue ce lundi pour initier les stagiaires aux règles élémentaires du journalisme et témoigner de son expérience personnelle. Conditions de travail, protection des sources, liberté de la presse; autant de points qui ont été abordés tout au long de la journée.

Un point sur l'histoire

Publiée en juillet 1918 et révisée en janvier 1938, puis en 2011, elle a été rebaptisée « Charte d’éthique professionnelle des journalistes  ».
Alors que le texte initial imposait seulement au journaliste de « garder le secret professionnel », la version de 2011 y ajoute le droit et le devoir de la protection des sources d'information des journalistes.
Selon le texte, le journaliste doit proscrire tout moyen déloyal et vénal pour obtenir une information. Il s'interdit d'être payé par un service public ou par une entreprise privée qui pourrait profiter de sa qualité de journaliste, de ses influences, et de ses relations. Enfin, ses articles doivent être originaux et citer les confrères s'ils s'en inspirent.

Les droits et les devoirs du journaliste : La charte de Munich de 1971

Cette déclaration a été rédigée et approuvée à Munich, les 24 et 25 novembre 1971. Elle a été adoptée depuis par la Fédération internationale des journalistes (FIJ), et par la plupart des syndicats de journalistes en Europe.
Cette charte se décompose en 10 devoirs du journaliste et 5 droits qui lui sont reconnus dans son activité professionnelle.

Projet de loi en France sur la protection des sources des journalistes

La France ne fait pas office de référence quant à la protection des sources. Elle devrait s'inspirer de son voisin Belge.
Adopté en première lecture par les députés le 15 mai 2008, un projet de loi prévoit d’inscrire la protection des sources des journalistes dans la loi du 29 juillet 1881 relative à la liberté de la presse.
Le projet de loi se divise en trois articles : le premier affirme le principe de protection du secret des sources journalistiques, les deux autres concernent les modalités de perquisition et les auditions en tant que témoin. Les perquisitions dans les agences de presse et au domicile des journalistes devront désormais être effectuées par un magistrat et le journaliste pourra s'opposer à la saisie d'un document. La justice ne pourra rechercher l'origine d'une information de presse que lorsqu'un « impératif prépondérant d'intérêt public » l'impose, à titre exceptionnel, en cas de crime ou délit grave et si cela est absolument nécessaire à l'enquête.
Malgré tout, ce texte ne fait pas l’objet d’un consensus et la gauche le considère comme « inapplicable et régressif ». La notion d’ « impératif prépondérant d’intérêt public » serait trop vague et permettrait de trop grandes dérogations par les pouvoirs publics au secret des sources. De plus, le projet ne définit pas précisément ce qu’est une source ni qui sont les personnes protégées. Le projet de loi intervient donc dans un climat tendu mais laisse néanmoins paraître une évolution positive pour la profession de journaliste et a fortiori pour la liberté d’expression.

Les fautes graves de déontologie

Parfois un "journaliste" n'hésite pas à manipuler les faits ou les apparences pour appuyer son propos.  Il tient l’esprit critique, la véracité, l’exactitude, l’intégrité, l’équité, l’impartialité, pour les piliers de l’action journalistique ; tient l’accusation sans preuve, l’intention de nuire, l’altération des documents, la déformation des faits, le détournement d’images, le mensonge, la manipulation, la censure et l’autocensure, la non vérification des faits, pour les plus graves dérives professionnelles.




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Juin 2017 - 10:00 Billet d'humeur - Un technicien à Mythos

Jeudi 16 Mars 2017 - 17:36 Quand je fais mon fils de pub


Inscription pour recevoir les prochaines dates d'inscription


Partager ce site