Skol Radio - Devenez Animateur Radio

La SACEM fait un crochet par la Skol Radio


le Vendredi 1 Avril 2016 à 11:40 | Lu 360 fois


Gerard Viguié et Gilles Guilloux, respectivement délégué régional et adjoint de la SACEM en Ille et Vilaine, étaient ce matin avec les stagiaires de la Skol radio.


Gerard Viguié, délégué régional de la SACEM
Gerard Viguié, délégué régional de la SACEM

L'auteur et l'oeuvre : les bases de la SACEM

La musique en France représente près de 9 milliards d'euros et 240.000 emplois, dont 17.000 pour la radio.
Le but de la SACEM est d'assurer la défense et la promotion des artistes. Les notions d'artiste et d'oeuvre son primordiales dans son action.

L'artiste est une personne physique. Il fait une création de forme originale.
Qu'est-ce que ça signifie ? La création doit être une nouvelle production. Il est impossible pour vous de prétendre créer aujourd'hui la Joconde.
Ensuite, la forme peut être multiple. Musique, peinture, sculpture...
Enfin, elle doit être originale. Elle doit exprimer une sensibilité artistique.

Ensuite, l'oeuvre est la création de l'artiste. Elle est considérée comme telle à partir de l'instant où elle peut être représentée et reproduite.

La SACEM assure le droit d'auteur pour ses membres. Celui-ci est défini en deux principes fondamentaux.
Le droit moral représente l'intégrité de l'oeuvre et la reconnaissance de la paternité de l'artiste. Elle lui appartient jusqu'à sa mort et est transmise à ses héritier. L'oeuvre tombe dans le domaine public 70 ans après la mort de son dernier auteur.
Les droits patrimoniaux concernent la représentation et la reproduction de l'oeuvre. C'est l'autorisation d'exploitation. Ce sont ces droits qui impliquent la rémunération de l'artiste.

Un peu d'histoire...

La SACEM a été créée au milieu du XIXe siècle. Elle trouve ses racines dans l'incident du café des ambassadeurs. En 1847, trois artistes s'y retrouvent pour prendre un verre. Ils refuseront de payer leurs consommations. Pourquoi ?
Dans le café des ambassadeurs, un orchestre joue. Les artistes relèvent qu'il joue certaines de leurs partitions. De là, ils établissent que, s'ils n'avaient pas écrit ces partitions, l'orchestre ne les jouerait pas. S'il ne jouait pas, le café des ambassadeurs attirerait moins de clientèle et le tenancier ne gagnerait pas autant d'argent. En vertu du service qu'ils rendent au tenancier, les trois artistes estiment qu'ils n'ont pas à payer leurs consommations.

Quatre ans plus tard, le 28 février 1851, ils fondent la SACEM. C'est dès lors, une société coopérative. Chaque membre apporte son oeuvre et la société les rémunère en conséquence et défend leurs intérêts.

La SACEM fait un crochet par la Skol Radio

La SACEM aujourd'hui

La mission principale de la SACEM, c'est donc d'assurer à l'artiste une contrepartie à son travail. 
Toute personne qui diffuse ou reproduit une oeuvre doit payer les droits d'auteur. La SACEM est la passerelle entre un organisateur de concert ou un diffuseur radio et l'artiste, à qui il assure une rémunération.

Le tarif que l'on doit verser en défini en fonction du rôle de la musique dans l'activité et de la nature de l'utilisation. 
Pour l'artiste, il se voit attribué un coefficient en fonction du nombre d'oeuvres produites et de ses ventes d'enregistrements. Celui-ci détermine la part des revenus dégagés par la SACEM qu'il touchera.
Bien évidemment, la représentativité des artistes ne peut être assurée selon ce système pour une radio qui donne la majeure partie de son antenne à l'expression musicale et qui ne diffuse pas forcément d'artistes rentables en terme de ventes d'albums. C'est pour cela qu'il est possible de faire parvenir à la SACEM l'ensemble de sa playlist afin de s'assurer que chaque artiste diffusé est correctement rémunéré.
Mais ce n'est pas là la seule mission de la SACEM. La société assure aussi la promotion de la création musicale et le service aux artistes, par des services et des dispositifs d'entraide et d'accompagnement.

itw_viguie.mp3 itw Viguié.mp3  (3.65 Mo)





Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 4 Février 2016 - 09:35 Le droit en radio avec Gaël Henaff


Inscription pour recevoir les prochaines dates d'inscription


Partager ce site