Skol Radio - Devenez Animateur Radio

L'accès à la culture des les Zones Urbaines Sensibles de Rennes


le Lundi 18 Avril 2016 à 08:00 | Lu 157 fois


L'Opéra, le TNB, l'Ubu, le Liberté ou les Champs Libres... Il est facile d'accéder à la culture en centre-ville. Mais qu'en est-il en périphérie ? L'Antipode à Cleunay ou le Triangle au Blosne sont des Centre Culturels importants. Permettent-il un accès à la culture dans leur quartier ?


Au Triangle , Charles-Edouard Fichet, son directeur, et Marion Deniaud, en charge de l'action culturelle sont formels. Si l'on veut accéder à la culture, on peut. Le Triangle propose de nombreuses manifestations en et hors ses murs et participe activement à la vie de quartier du Blosne, étiqueté Zone Urbaine Sensible.
L'accès au centre est gratuit et diverses manifestations culturelles y sont proposées. Les spectacles, de danse principalement, mais aussi de théâtre et de musique, sont payants, eux. Mais pas inaccessibles. Un tarif préférentiel est proposé aux habitants du quartier.

Sortir !

Le dispositif Sortir!  propose des tarifs largement réduits aux personnes disposant des minimums sociaux. Elle divise par 2, parfois par 3, les prix d'entrée. Ce aussi bien pour le cinéma (au cinéville Colombier par exemple) que pour la patinoire du Blizz, les bibliothèques et, bien sûr, les manifestations artistiques.
Benoît Careil, délégué de la mairie de Rennes à la culture est conscient qu'il reste encore du travail autour de la communication de ce dispositif. Mais il est surtout confiant du potentiel culturel de la carte Sortir! permettant à de nombreux rennais de participer à la vie culturelle de leur ville.

L'accès à la culture des les Zones Urbaines Sensibles de Rennes

Culture, pluricultures et diversités culturelles

Dans notre société ou toute information circule presque instantanément, la culture n'est pas en reste. Elle aussi voyage, se disperse, et se transforme au rythme de nos vies.
C'est à la promotion de cette diversité culturelle que s'attachent les différents acteurs culturels de la ville. De grands projets sont en cours en ce sens.
L'arrivée prochaine d'une partie du conservatoire dans le quartier du Blosne  permettra de convertir la simple pratique d'un art en réel projet de vie.
Entre Cleunay et la Courrouze, l'Antipode est amenée à déménager , de quelques mètres, mais surtout à croître. En se transformant notamment en pôle associatif qui abritera une SMAC. Une Salle de Musique Actuelle bien plus grande que celle qu'habrite actuellement la MJC Antipode.

Vers une culture numérique

Si de nombreux chantiers sont en cours pour proposer des équipements culturels adéquats, c'est vers la culture du numérique que se tourne aujourd'hui la France et la Bretagne tout particulièrement.
Nous l'avons dit précédemment, à l'heure actuelle, tout va très vite. Les cultures des musiques électroniques sont, pour Benoît Careil, l'un des derniers grands chantiers à entreprendre à Rennes. Mais en sachant que le gouvernement planche actuellement sur l'avenir de l'esport , le sport électronique, les compétitions de jeux vidéos, il va falloir s'attendre à voir germer des équipements adaptés à ces pratiques.

Charles-Edouard Fichet le dit : "Il faut pas être satisfait. Sinon cela veut dire que notre action est terminée".

La culture évolue sans cesse. Et en tant que vecteur d'éducation il est de notre devoir de participer à son développement.


reportage_25min_culturezus_theo.mp3 Reportage_25min_CultureZUS_Theo.mp3  (45.79 Mo)





Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 1 Avril 2016 - 11:40 La SACEM fait un crochet par la Skol Radio

Jeudi 4 Février 2016 - 09:35 Le droit en radio avec Gaël Henaff


Inscription pour recevoir les prochaines dates d'inscription


Partager ce site